WordPress

Les étapes à suivre pour la maintenance d’un site WordPress

Par Nicolas Mercatili , on 11 juin 2021 - 8 minutes de lecture
maintenance wordpress

Dans cet article, je vous explique les étapes à suivre pour maintenir en bonne santé de votre site WordPress !

Pourquoi maintenir un site WordPress ?

Premièrement, je tiens à vous exposer les conséquences d’une mauvaise maintenance de votre site WordPress. Tout d’abord, ceci peut ralentir significativement le temps de chargement de ses pages. Une mauvaise maintenance de votre site web WordPress risquerait également d’impacter négativement sur sa sécurité et d’ouvrir des failles qui peuvent être exploitées par les pirates informatiques et leurs robots d’hacking.

En mettant en œuvre des mesures adéquates, vous pouvez éviter les différents problèmes au niveau de votre site web et garantir son bon fonctionnement. Ceci améliorera également l’appréciation de votre site par les moteurs de recherche. Votre trafic sera ainsi boosté. Je tiens à signaler que Google ne perdra pas son temps avec votre site WordPress s’il a un rendu mobile et de nombreuses erreurs 404.

Si vous avez besoin de vous faire accompagner, vous pouvez vous rapprocher de prestataires tel que Thierry Pigot, il propose un service dédié à la maintenance WordPress.

Les 3 modes de maintenance possibles

Avant de vous donner les étapes à suivre pour la maintenance de votre site, sachez que vous devez effectuer :

  • Une maintenance préventive : elle consiste en la réalisation d’actions nécessaires pour prévenir les intrusions de virus, les bugs et les tentatives de hacking. Ce mode de maintenance évite également les pannes sur votre site web,
  • Une maintenance curative : elle est à réaliser si un problème survient sur votre site,
  • Et une maintenance évolutive : ce mode vous permettra d’installer un environnement stable.

Maintenir un site WordPress : les étapes à suivre

Mettez à jour votre installation WordPress

Je vous conseille vivement de commencer votre maintenance par la mise à jour de WordPress. Utilisez toujours la dernière version disponible, sinon, vous exposez votre site à d’importants problèmes de sécurité.

Si je parle de mise à jour en premier lieu, c’est que cette étape de la maintenance est primordiale. Dans de nombreux cas, les hackers ciblent les sites WordPress tournant encore sur d’anciennes versions du CMS et n’hésitent pas à exploiter les failles de sécurité de ceux-ci.

Ainsi, dès que WordPress vous notifie concernant la disponibilité d’une nouvelle version, mettez la vôtre à jour.

Supprimez les thèmes et les plugins inutilisés et obsolètes

Il est assez difficile de s’y retrouver avec les thèmes et les plugins sur WordPress. Mais sachez que votre site est surexposé si vous ne supprimez pas leurs anciennes versions.

Si vous recevez régulièrement un avertissement sur la mise à jour de vos anciens plugins, la raison est assez simple. Un développeur a abandonné un plugin ou un thème qu’il a créé parce qu’il n’est plus intéressant, ou parce qu’il n’a plus le temps de s’en occuper. Pourtant, si vous souhaitez que votre site WordPress reste fonctionnel, ce type d’extension est contre-indiqué.

Ainsi, les anciennes versions de thèmes et de plugins pourront être dangereuses pour votre site. Si vous ne les découvrez pas à temps, les hackers y trouveront des failles et pourront les exploiter.

Je vous conseille donc de vérifier régulièrement vos plugins et thèmes sur WordPress. En cliquant sur « Afficher les détails » pour un plugin par exemple, vous verrez la date de sa dernière mise à jour.

Dans la mesure du possible, supprimez les thèmes et plugins inutilisés et obsolètes de votre site. Évitez de dépasser un délai maximum de 6 mois sans avoir recherché une alternative plus récente.

Modérez les commentaires

La bonne maintenance d’un site WordPress passe obligatoirement par la modération des commentaires. Pour ce faire, je vous conseille de :

  • Nettoyer les commentaires de type spam,
  • Et répondre à tous les commentaires qui doivent bénéficier d’une réponse.

Si vous répondez au commentaire d’un visiteur donné, il reviendra sur votre site afin de voir votre réponse. Puis, si vous adoptez la bonne approche, ce visiteur pourrait consulter une autre page. Ainsi, la maintenance de votre site WordPress via la modération des commentaires booste le temps passé sur celui-ci par les visiteurs et pourrait améliorer l’engagement des utilisateurs, ainsi que votre taux de conversion.

Si vous ne répondez pas aux commentaires des internautes, ces derniers vont considérer votre site comme abandonné et vous pouvez perdre un nombre conséquent de clients potentiels. C’est pourquoi je vous conseille à consacrer du temps pour les commentaires au moins une fois par jour.

Vérifiez tous les liens brisés

Si votre site possède de nombreuses pages en erreurs 404, sachez que cela peut impacter négativement sur votre trafic, mais aussi sur votre référencement sur Google. Je tiens à préciser que WordPress compte plusieurs plugins qui vous aideront dans l’analyse de votre site, une étape indispensable pour sa maintenance. Ces plugins vous permettront également de trouver les liens brisés.

En revanche, n’utilisez pas n’importe quel plugin au risque de créer des failles de sécurité au niveau de votre site web ou de ralentir le chargement de ses pages. Dans certains cas, les plugins servant à la recherche de liens brisés consomment de grosses ressources serveur. Ainsi, votre site internet sera ralenti, et ce sera surtout le cas s’il fonctionne avec un hébergement partagé.

Je vous conseille donc de vous servir de Google Search Console ou de DeadLinkChecker pour détecter rapidement les problèmes au niveau de vos liens.

Enfin, veillez à réaliser cette étape de maintenance d’un site WordPress environ deux à trois fois par an. Sa fréquence dépend en grande partie du nombre de contenus publiés sur les pages de votre site.

Optimisez la base de données MySQL

Durant les opérations de maintenance de votre site WordPress, n’oubliez pas l’optimisation de votre base de données. Vous devez effectuer une maintenance MySQL régulière dans la mesure où elles participent à la bonne gestion de votre site.

Ainsi, je vous conseille de nettoyer votre base de données après toute opération pouvant l’impacter (révision d’articles, essai de plugins, etc.). Pour ce faire, WordPress propose des plugins intéressants tel que WP-Optimize. Réalisez cette étape de la maintenance de votre site une fois chaque année.

Nettoyez la bibliothèque de vos médias

Si vous gérez votre site sous WordPress depuis plusieurs années, votre bibliothèque pour médias est sûrement remplie. Je vous conseille donc de vérifier si vos images sont toutes utilisées par vos articles ou vos pages. Si ce n’est plus le cas pour certaines images, elles encombrent votre bibliothèque pour rien.

Pour les images encore utilisées par votre site WordPress, une optimisation s’impose pour réduire leur taille et impacter positivement sur la vitesse de chargement de chaque page. Pour cette phase de la maintenance, je vous conseille d’utiliser Imagify.

Pour le nettoyage, vous pouvez utiliser un plugin tel que Media Cleaner. Quelle que soit l’extension que vous prévoyez de mettre en œuvre, sauvegardez votre site WordPress avant toute opération.

Réalisez un audit de vos anciens articles et de vos anciennes pages

Pour réussir la maintenance de votre site WordPress, effectuez un audit de vos anciennes pages et de vos anciens articles, afin d’effectuer d’éventuelles mises à jour et de générer plus de trafic.

Ainsi, parcourez les anciens articles publiés sur votre site WordPress. Puis, mettez à jour des informations telles que les dates, etc. Grâce à ces mises à jour, votre site web contiendra des informations récentes, et surtout justes.

Lister, auditer et optimiser toutes les pages de votre site WordPress vous permettra également de booster son référencement. Vous pouvez utiliser un crawler tel que SreamingFrog pour faciliter l’opération.

N’hésitez pas à vous servir des liens existants entre vos articles afin d’optimiser le maillage interne. Vous pouvez également modifier les dates de vos anciens contenus et de les promouvoir sur les réseaux sociaux, afin d’améliorer leur visibilité et leur trafic.

Effectuez un audit tous les 12 mois si vous publiez fréquemment des articles sur votre site web sur WordPress. Sinon, assurez-vous de le faire tous les 2 ans.

Maintenance d’un site WordPress : les autres tâches à réaliser

Afin d’assurer le bon fonctionnement de votre site WordPress, je vous conseille également de réaliser les tâches suivantes :

  • Sauvegardez votre site WordPress sur au moins deux serveurs. Personnellement, je laisse l’hébergeur faire un backup local et j’en fais un second sur un FTP distant via UpDraftPlus,
  • Réalisez des tests de performance (temps de chargement de chaque page),
  • Testez vos formulaires,
  • Changez assez régulièrement les mots de passe qui donnent accès au back-office de votre site WordPress,
  • Nettoyez les données inutiles, dupliquées et orphelines sur votre site,
  • Traquez les mauvais liens retour et optimisez votre netlinking !

Nicolas Mercatili

Dans le web et SEO depuis le début des années 2000, je me suis rapidement orienté vers le référencement naturel pour offrir un maximum de visibilité Google aux sites que je mettais en place. Je vous en dis plus ici : nicolas.mercatili.fr