Lexique

Définition WordPress : Cloaking

Par Nicolas Mercatili, le 2 décembre 2020, mis à jour le 29 décembre 2020 — 3 minutes de lecture
Glossaire et lexique WordPress

Pour améliorer le SEO de votre site WordPress, vous pouvez opter pour deux solutions. La première consiste à se plier aux exigences des moteurs de recherche pour gagner en visibilité sur les pages de résultats. La seconde, quant à elle, est fortement déconseillée dans la mesure où elle a pour principal objectif de manipuler les algorithmes de Google, de Bing ou de Yahoo, afin d’accéder à un positionnement avantageux. Parmi les méthodes dites « black hat » à proscrire, on peut citer le cloaking.

Le cloaking : une technique black hat SEO

Le cloaking (masquage en français) est une des techniques les plus utilisées par les référenceurs black hat pour booster la visibilité d’un site web sur les pages de résultats des moteurs de recherche : Google, Bing, Yahoo Search, etc. Il a pour but d’afficher des contenus différents, en fonction du visiteur.

Pour améliorer le positionnement d’une page sur les SERPs, le spécialiste en cloaking crée deux contenus. Le premier contenu est peu optimisé, mais présente une mise en page et un design parfaitement adaptés aux internautes.

De son côté, le second contenu comprend généralement des codes sources pas très agréables à l’œil, mais qui permettent d’optimiser efficacement la visibilité de la page sur les SERPs. Il est essentiellement destiné aux bots de Google, de Bing ou de Yahoo Search.

Si, aux premiers abords, cette technique SEO semble être tout à fait anodine, son utilisation peut faire l’objet d’une sanction de la part des moteurs de recherche, notamment Google. En effet, afficher des contenus différents en fonction des visiteurs est une pratique considérée comme du référencement abusif pour l’algorithme du géant du search.

À de nombreuses reprises, Google a mis en garde les référenceurs concernant cette méthode black hat SEO. Selon le moteur de recherche, il n’existe pas de « bon cloaking » et toute pratique consistant à dissimuler du contenu à des utilisateurs spécifiques est répréhensible.

Cloaking et obfuscation de liens

Bien qu’ils soient plus ou moins similaires sur certains points, l’obfuscation de liens n’est pas une technique black hat SEO, contrairement au cloaking.

L’obfuscation permet de cacher des liens aux bots de Google et des autres moteurs de recherche, afin que ceux-ci ne puissent être analysés et indexés. Cette méthode peut être utile pour empêcher le crawl des pages peu optimisées de votre site web WordPress et d’orienter essentiellement les robots vers les contenus stratégiques.

Elle permet entre autres d’optimiser le budget crawl de Google et d’améliorer la transmission du Page Rank vers les pages importantes de votre site.

Nicolas Mercatili

Dans le web et SEO depuis le début des années 2000, je me suis rapidement orienté vers le référencement naturel pour offrir un maximum de visibilité Google aux sites que je mettais en place. Je vous en dis plus ici : nicolas.mercatili.fr