Référencement naturel

Ne pas négliger la qualité de son thème WordPress

Par Nicolas Mercatili, le 19 novembre 2020, mis à jour le 29 décembre 2020 — 14 minutes de lecture
Qualité d'un thème WordPress

Contrairement aux idées reçues, les thèmes WordPress n’ont pas uniquement pour rôle de personnaliser et d’améliorer l’esthétique de votre site web ou de votre blog. Ils jouent également un rôle important au niveau de l’ergonomie, de l’expérience utilisateur ainsi qu’au niveau de votre visibilité sur les pages de résultats de Google et des autres moteurs de recherche comme Yahoo ou Bing. Pour optimiser efficacement le référencement de votre site et garantir la qualité de son interface et de son design, je vous conseille donc de choisir méticuleusement votre thème WordPress.

Thème gratuit ou premium ?

Pour personnaliser efficacement votre site web et bénéficier de tous les éléments indispensables à l’optimisation de son ergonomie et de son référencement sur Google, l’idéal est de créer votre propre thème sur mesure de A à Z. Toutefois, sachez que cette opération n’est pas toujours évidente à réaliser, dans la mesure où elle nécessite des connaissances approfondies en programmation et peut être extrêmement onéreuse, si vous projetez de faire appel aux services d’un professionnel.

Dans le cas où vous ne disposez pas de suffisamment de connaissances en développement ou d’un budget plus ou moins conséquent pour vous offrir les prestations d’un spécialiste, vous pouvez opter pour un thème gratuit ou premium. Je vous déconseille toutefois de vous tourner vers des produits proposés gratuitement, bien que cela puisse vous aider à réaliser des économies substantielles.

En effet, malgré que certains d’entre eux bénéficient d’un design professionnel, les thèmes gratuits sont souvent mal codés et nécessitent d’importantes modifications pour qu’ils puissent booster les performances de votre site web ou votre blog, et participer à l’optimisation de votre référencement. Certains peuvent aussi intégrer un cheval de Troie… attention à ce qui est gratuit et où vous le téléchargez !

Pour éviter les longs travaux à la fois chronophages et onéreux, je vous recommande d’opter pour un thème payant premium. Certes, il n’existe aucun thème parfaitement adapté à votre charte graphique, à vos besoins et à ceux de vos cibles ; néanmoins, les produits premium peuvent vous épargner de nombreuses opérations pouvant avoir de mauvaises répercussions sur votre budget.

À titre d’information, le côté payant n’est pas toujours un gage de bonne qualité. Afin d’éviter les mauvaises surprises et d’obtenir des résultats à la hauteur de vos attentes, vous devez porter une attention particulière à certains éléments dans le choix de votre thème.

D’autre part, quel que soit le design proposé par un thème, des modifications s’imposent pour éviter que votre charte graphique ne soit pas similaire à celle d’un ou de plusieurs sites présents sur le web.

Les erreurs à éviter dans le choix d’un thème WordPress

Dans le choix de votre thème WordPress, vous devez tout d’abord connaître les erreurs à éviter et les éléments qui peuvent indiquer des problèmes au niveau de la qualité des produits proposés par les développeurs.

Ne pas consulter ni analyser la démo du thème

La première erreur à ne pas commettre lors du choix de votre thème est de passer directement à l’achat, sans avoir consulté une démo. En règle générale, les développeurs vous proposent des vidéos ou d’autres supports, mettant en lumière les fonctionnalités offertes par leur produit.

Bien entendu, une démo ne vous permettra pas d’évaluer à 100% la qualité d’un thème WordPress. Toutefois, elle peut vous fournir un aperçu de son design et des différentes possibilités qu’il propose, mais aussi de voir le code source.

À noter que, dans les démos, les développeurs appliquent souvent des réglages spécifiques qui limitent significativement les risques de dysfonctionnement. Dans le cas où vous vous appuyez essentiellement sur des démonstrations dans le choix de votre thème WordPress, sachez que votre site peut subir des bugs ou une mauvaise optimisation, dans la mesure où vos réglages et vos plugins peuvent être très différents de ceux des développeurs.

Ne pas négliger le maillage interne proposé par le thème

De nombreux thèmes WordPress gratuits et payants peuvent proposer une structure et un maillage qui peuvent avoir des répercussions néfastes sur la visibilité sur Google.

Dans le choix de votre thème, je vous déconseille de vous focaliser uniquement sur le design et les fonctionnalités. Analysez comment les différents contenus sont maillés, idéalement, il faut pouvoir reproduire une structure en silos et limiter les liens dupliqués ou redirigeant vers des pages ou contenus non pertinents.

Certains thèmes intègrent des liens sur les dates, les catégories, les auteurs, les étiquettes… et vont aussi multiplier les liens, par exemple sur les listings des articles, vous aurez un lien sur l’image, un autre sur le titre, encore un sur l’extrait et peut être même un quatrième sur un bouton « Lire la suite »… ce qui n’apporte aucun avantage, aussi bien en termes de référencement qu’en termes d’expérience utilisateur.

Choisir un thème proposant un grand nombre de balises « Lire la suite »

Les textes cachés peuvent améliorer l’expérience utilisateur, notamment sur mobile ; néanmoins, un abus de balises « More » ou « Lire la suite » peut avoir des impacts négatifs sur votre SEO.

En effet, il faut savoir que les robots de Google prennent en compte l’ensemble des informations proposées par les pages. Les nombreuses répétitions de mots tels que « lire » ou « suite » peuvent donc entraîner des perturbations au niveau de la sémantique de vos contenus et impacter sur le référencement de votre site ou de votre blog.

À l’instar des balises « More » et Lire la suite », les nombreuses répétitions de mots tels que « Commentaire », « Catégorie », « Tag » ou les noms des auteurs des contenus peuvent handicaper fortement le SEO de vos pages.

Concernant les mots liés aux catégories et aux tags, il faut savoir qu’il n’est pas toujours nécessaire de rappeler aux internautes dans quelle section ils se trouvent, si votre site bénéficie d’une excellente structure.

Choisir un thème proposant un balisage Hn mal optimisé

Hormis les balises « More » et « Lire la suite », je vous déconseille d’opter pour un thème WordPress proposant un balisage mal optimisé. L’idéal est de choisir un thème qui intègre parfaitement les balises H1, H2, H3, etc.

Il est important de noter que certains thèmes payants premium intègrent des balises Hn sur les widgets ou le footer de vos pages. Si, aux premiers abords, ce mauvais balisage ne semble avoir aucune répercussion sur votre référencement, il n’en est rien.

En effet, les balises Hn sont essentiellement destinées à améliorer la structure de vos contenus et leur présence sur des éléments tels que des widgets pourrait donc avoir des effets négatifs sur votre référencement.

Choisir un thème ne proposant pas de traduction

Dans la majorité des cas, les thèmes WordPress, qu’ils soient gratuits ou payants, sont en anglais. Si certains d’entre eux proposent des outils permettant de traduire des termes comme Related post, More, On, By… d’autres ne prévoient aucune traduction et sont à éviter absolument.

L’absence de fonctionnalités dédiées à la traduction offre un aperçu de la qualité d’un thème et devrait constituer un facteur de choix important.

Choisir un thème basé sur des shortcodes

Les shortcodes sont des balises associés à des builders de pages qui permettent d’appliquer une grande variété d’effets tels que l’affichage d’articles récents ou des boutons. S’ils peuvent être utiles pour personnaliser vos pages et améliorer l’expérience utilisateur de votre site ou de votre blog, les thèmes basés sur ceux-ci sont à éviter.

En optant pour un thème qui impose l’utilisation d’un builder dans la réalisation de contenus, vous ne pourrez plus passer à un autre thème, dans la mesure où toutes vos publications vont être gérées par ces types de balises.

Choisir un thème imposant une pagination spécifique

La pagination est un élément qui peut influer grandement sur votre référencement sur Google. Pour éviter les mauvaises répercussions sur la visibilité de votre site WordPress, l’erreur à ne pas commettre est donc de choisir un thème imposant une pagination spécifique et inadaptée à vos contenus.

Pour information, le choix d’une pagination dépend essentiellement de la structure de votre site web, des thématiques abordées par celui-ci et de vos besoins en termes de référencement.

Choisir un thème avec de nombreux plugins tiers

Les plugins vous aident à mieux gérer votre site web et vos contenus. Cependant, je vous déconseille d’opter pour un thème WordPress qui intègre un trop grand nombre de plugins tiers. Bien que ces derniers permettent d’optimiser efficacement votre site et d’améliorer les fonctionnalités, sachez que vous pouvez faire face à des problèmes de hack car ces plugins ne sont pas mis à jour individuellement, ils sont associés au thème. Plus il y a de plugins non à jour, plus vous avez des changes de vous faire pirater votre site WordPress.

Choisir un thème proposant de nombreuses fonctionnalités

Tout comme les plugins, la présence d’un trop grand nombre de fonctionnalités peut être handicapant pour votre site WordPress.

Grâce à leurs nombreux outils dédiés entre autres à la gestion de contenu, certains thèmes paraissent attrayants. Cependant, il faut savoir qu’en utilisant ces différentes fonctionnalités, vous serez obligé de conserver le thème de votre site, bien que celui-ci subisse des dysfonctionnements ou des problèmes d’optimisation, pour éviter de perdre vos publications.

De manière générale, un thème WordPress de qualité vous fournit un code léger, un design s’adaptant à votre charte graphique et la possibilité de mettre en place une interface ergonomique. Il ne doit pas vous imposer l’utilisation de fonctionnalités avancées portant sur des éléments tels que la gestion de contenu.

Les principaux critères à prendre en compte dans le choix d’un thème WordPress

Une fois informé sur les erreurs à ne pas commettre et les éventuels éléments indiquant la faible qualité d’un thème WordPress, vous pouvez dresser une liste de produits qui pourraient répondre à vos attentes et à celles de votre site web. Avant de fixer votre choix sur un thème précis, je vous recommande de prendre quelques critères en considération, à savoir le design, l’ergonomie et les standards WordPress.

Le design

Un des principaux rôles d’un thème WordPress est de vous fournir un design attrayant. Comme je l’ai évoqué précédemment, les thèmes premium, quelle que soit leur qualité, nécessitent des travaux de personnalisation pour qu’ils puissent s’adapter à votre charte graphique.

En d’autres termes, il vous est impossible de trouver un thème qui propose un design en accord parfait avec votre entreprise et votre secteur d’activité. Cependant, sachez que vous pouvez opter pour un produit proposant des possibilités de personnalisation et des éléments graphiques plus ou moins similaires à ceux de votre charte, et qui ne nécessitent donc pas d’importants travaux.

L’ergonomie

Pour attirer et gagner la confiance de vos clients potentiels, vous devez leur fournir un site web de qualité, aussi bien au niveau esthétique qu’au niveau de l’ergonomie. Lors du choix de votre thème, vous devez donc évaluer si celui-ci peut être utilisé correctement par vos clients et s’il permet à ces derniers d’accéder aisément aux contenus qui pourraient les intéresser.

Durant vos analyses, je vous conseille d’évaluer chaque page (accueil, catégorie, etc.) et de déterminer si l’ergonomie du thème est adaptée aux différents types d’internautes qui pourraient visiter votre site : jeunes, hommes, femmes, etc.

Les standards de WordPress

Le respect des standards de WordPress est un critère à ne pas négliger dans le choix de votre thème, afin de vous assurer que celui-ci puisse accueillir tous les plugins nécessaires à la gestion et au bon développement de votre site web ou de votre blog.

Pour déterminer si un thème respecte ces standards, vous devez effectuer un certain nombre de vérifications. Tout d’abord, mettez le debug sur « true » et vérifier si un message d’erreur apparaît.

Ensuite, essayez d’installer un plugin pour voir s’il fonctionne correctement ou s’il subit des dysfonctionnements. Pour la vérification d’un thème, vous pouvez utiliser le plugin Theme Check.

Pour finir, consultez le code source du thème ainsi que son arborescence et détectez les éventuels répertoires « framework », « inc » ou « includes ». Dans le cas où le thème que vous souhaitez utiliser présente ces types de répertoires, je vous recommande de vous tourner vers un autre produit.

À noter que la vérification des standards de WordPress ne peut généralement pas être effectuée avant l’achat d’un thème.

Les autres vérifications à effectuer sur un thème

Outre les standards de WordPress, je vous recommande, dans la mesure du possible, de procéder à d’autres vérifications portant entre autres sur le bon fonctionnement du thème, avant de fixer votre choix.

En premier lieu, essayez de désactiver JavaScript et d’évaluer si toutes les fonctionnalités sont accessibles et si vous obtenez des URLs uniques pour vos contenus.

Dans le cas où le thème est en Ajax ou en One Page, activez JavaScript et déterminez si chaque publication permet de modifier les URLs dans le navigateur.

Après ces premières vérifications, penchez-vous sur les pages auteurs, le temps de chargement et la compatibilité de l’interface avec les terminaux mobiles. Les pages auteurs doivent vous permettre de délivrer de réels contenus sur les auteurs.

Le temps de chargement, quant à lui, doit être suffisamment restreint pour éviter les éventuelles sanctions de la part de Google.

Dans la majorité des cas, les problèmes de chargement sont liés à un code mal optimisé. Si la durée d’affichage d’une page de votre site web ou de votre blog est plus ou moins longue, un recodage peut être nécessaire.

Concernant la compatibilité avec les mobiles, sachez qu’elle représente un facteur de classement important sur Google, surtout après le lancement de l’index mobile first du moteur de recherche. Si, après vérifications, le thème que vous prévoyez d’utiliser ne vous permet pas de créer un site ou un blog dit « responsive », je vous déconseille de vous tourner vers un autre thème.

Conclusion

Le thème est un élément qui peut avoir des impacts positifs ou négatifs, aussi bien sur le design que sur les performances de votre site ou de votre blog.

Si vous disposez d’un budget plus ou moins conséquent, l’idéal serait de créer un thème sur-mesure, conçu de A à Z pour votre besoin. Dans le cas contraire, je vous recommande d’opter pour un thème premium de qualité et de vous lancer dans un certain nombre d’analyses et de vérifications, avant de choisir celui qui répond à vos attentes et à celles de vos clients.

Nicolas Mercatili

Dans le web et SEO depuis le début des années 2000, je me suis rapidement orienté vers le référencement naturel pour offrir un maximum de visibilité Google aux sites que je mettais en place. Je vous en dis plus ici : nicolas.mercatili.fr