Référencement naturel

Comment optimiser la structure de WordPress pour le SEO ?

Par Nicolas Mercatili , le 6 août 2022 , mis à jour le 6 août 2022 - 9 minutes de lecture
Optimiser la structure SEO de WordPress

Votre contenu joue un rôle primordial pour le SEO de votre site. Mais sachez que sa structure a également son rôle à jouer. En effet, les robots de Google pourront mieux explorer votre site web sur WordPress dans le cas où il est bien structuré. Je tiens à préciser que ces robots visitent plus de 20 milliards de sites chaque jour. Une bonne structuration de votre site Internet leur facilitera grandement la tâche. Mais lors, comment optimiser la structure de WordPress pour le SEO ? Je compte bien vous donner mes précieux conseils.

Pourquoi optimiser la structure de WordPress ?

Une bonne structuration de votre site web sur WordPress aura un impact positif non négligeable sur l’expérience utilisateur. Puisque la navigation sur vos pages sera plus fluide, il y aura moins de taux de rebond. En effet, les internautes vont apprécier passer leur temps sur les pages de votre site web.

D’un autre côté, cela est également primordial pour le SEO. En facilitant le parcours des internautes sur votre site, ce dernier sera mieux positionné dans les pages SERP de Google. En fait, je vous parle là de :

  • Catégoriser vos produits et votre contenu : les utilisateurs qui visitent de votre site WordPress doivent pouvoir le parcourir dans l’ordre chronologique. En plus, ils doivent pouvoir parcourir le contenu de votre site par catégorie. Si vous avez un site web de e-commerce par exemple, vous devez mettre en place des options de filtre et de recherche. Ainsi, vos visiteurs n’auront pas beaucoup de mal à retrouver les produits dont ils ont besoin.
  • Faciliter la structure de navigation : par exemple, optez pour un seul niveau dans votre menu déroulant. En effet, les utilisateurs ne vont pas parcourir de nombreux niveaux en termes de listes déroulantes.

Optimiser votre structure de WordPress pour le SEO :  mes conseils

Élaborez un menu de navigation efficace

En termes d’expérience utilisateur, l’optimisation de votre menu de navigation est d’une importance capitale. De plus, grâce à cela, Google pourra facilement retrouver les contenus les plus importants sur votre site WordPress. Ce moteur de recherche pourra également les indexer de manière correcte. Ainsi, vos contenus seront beaucoup mieux classés sur les pages de résultat de recherches sur Google.

Créez des pages hub

Une page hub est une page de transition généralement utilisée comme point d’entrée des diverses pages Catégorie de votre site web sur WordPress. Les pages dites “hub” vont faire converger tous les liens qui proviennent de nombreuses pages traitant une thématique identique.

En jouant sur les liens internes entre de nombreuses pages sur un sujet donné de votre site web WordPress, les moteurs de recherche reconnaitront facilement les pages les plus importantes. N’oubliez pas de créer un contenu cornerstone (Content Corenerstone). Ce dernier va relier les autres pages de votre site qui tournent autour de la même thématique.

Grâce à la page principale au contenu cornerstone, vous indiquez que celle-ci est la plus importante concernant le sujet. Ainsi, Google lui transmettra un plus grand nombre de jus de liens de manière automatique. Par ailleurs, grâce à cette pratique, vous éviterez la cannibalisation entre pages de la même thématique.

Je tiens à préciser que vous pouvez identifier toutes les pages percevant des impressions pour une même requête sur votre web WordPress en utilisant la Google Search Console. S’il y en a, vous devez tout faire pour éviter cette concurrence interne de vos pages. Pour ce faire, vous devez retravailler le maillage entre ces pages pour mettre en avant la page principale. Vous pouvez également juste regrouper ces pages concurrentes.

Informez toujours Google sur les changements sur vos pages web

Je vous conseille de considérer vos contenus comme égaux. Ils sont tous uniques et importants, c’est la raison pour laquelle vous les avez publiés. Ainsi, sachez que chaque contenu publié a besoin d’attention, de soins et de mises à jour. Toutefois, vous devez toujours informer Google sur les modifications de vos pages (changement de structure, modification de contenu, etc.).

Ainsi, Google sera encouragé à réindexer la page changée ou modifiée sur votre site Internet. Les positions de vos pages sur les SERP seront alors conservées. En pratique, vous devez accéder à la console de recherche de ce moteur de recherche. Pour l’indexation, renvoyez par la suite votre URL.

Respectez les bonnes pratiques et les normes du référencement naturel

Pour bien structurer votre site WordPress pour le SEO, vous devez également vous conformer à ses normes et bonnes pratiques. Je vous conseille notamment de faire en sorte que votre site soit plus SEO friendly. La structure de votre site web doit permettre à chaque visiteur de trouver facilement chaque contenu. Cela ne doit pas lui compliquer la vie.

La structure de votre site web WordPress doit être plutôt logique. Aucun contenu ne doit être dupliqué. De plus, il devrait y avoir des liens entre chaque contenu. Ainsi, chaque internaute saura plus précisément sa page d’atterrissage.

Adoptez une structure WordPress adaptée à votre cible

Pour mettre en plage une structure efficace pour le référencement naturel, repensez à votre stratégie marketing. Répondez notamment aux questions suivantes :

  • Qui est le cible principal de mon site web ? À qui s’adresse-t-il ?
  • Quels sont les besoins auxquels je dois répondre ?
  • Quel contenu ou quel produit répond exactement à ces besoins ?
  • Et quels éléments me différencient de mes concurrents sur le web ?

Puis, listez tous les contenus actuels ou les contenus à venir de votre site sur WordPress. Regroupez-les ensuite par catégorie avant de les structurer. Je veux souligner que la structure de vos contenus est d’une très grande importance. Donnez du sens à chaque contenu selon la catégorie de votre choix. Ainsi, les internautes pourront plus facilement s’y retrouver.

Utilisez les bonnes catégories (taxonomies)

Sachez que la création d’arborescence des catégories est possible sur WordPress, pour votre SEO. En fait, vos pages doivent vous servir de contenus annexes tels que :

  • Mentions légales.
  • Page Contant.
  • Plan du site.
  • Etc.

Nouveau site web WordPress : comment créer une bonne arborescence ?

Préférez la structure pyramidale

En général, la structure d’un site web WordPress pour le SEO ressemble à une pyramide avec différents niveaux (les voici de bas en haut) :

  • Vos pages individuelles et vos articles.
  • Les pages catégories : pages service, pages produit, blog d’entreprise, etc. Sachez que la subdivision en sous-catégories est également possible si vous le souhaitez. À ce stade, pensez aussi à vos contenus cornerstone.
  • La page d’accueil : il s’agit de la porte d’entrée principale dans votre site web WordPress.

La page d’accueil de votre site web est le lieu principal de navigation. Grâce à elle, les internautes auront accès aux autres zones de votre site WordPress. En revanche, je vous conseille de ne pas mettre trop d’éléments sur votre page d’accueil. Cette mauvaise pratique va diluer le message principal de votre page d’accueil pour les moteurs de recherche. De plus, ce sera également déroutant pour les visiteurs. Une page d’accueil trop chargée n’est pas bonne pour le SEO ou référencement naturel.

Créez un menu de navigation clair, simple et précis

Le menu de navigation de votre site web WordPress doit être simple, clair, précis, facile à utiliser, et accessible à tout moment. Ces points doivent caractériser ce menu, quelle que soit la taille de l’écran du visiteur. Bref, je vous conseille de préférer la simplicité pour avoir de bons points pour le SEO.

Si votre site web vise notamment la conversion, préférez la simplicité. Via votre menu de navigation, je vous conseille de ne pas proposer plus de 7 choix. Toutefois, si cela n’est pas possible, préférez le menu contextuel ou le méga menu. Je vous déconseille d’entasser tout le plan de votre site web dans son menu de navigation. Sinon, les utilisateurs tout comme les moteurs de recherche seront perturbés par cet excès d’informations. Je vous conseille donc de vous en tenir à 3 niveaux pour le SEO. Toutefois, cela reste possible si vous avez un petit site sur WordPress.

Servez-vous du fil d’Ariane

Le fil d’Ariane permettra aux internautes de naviguer facilement à travers les pages et les catégories de votre site web WordPress. En général, il se situe en haut d’une page. Sachez qu’un fil d’Ariane ressemble à ceci :

Accueil > Produits > Pièces auto > Moteur.

Décrivez bien le contexte dans la structure de votre URL

Pour le SEO, vous devez bien choisir votre structure d’URL en dossiers et en sous-dossiers. Par exemple : “www.monsite.fr/bebe/jouets/tapis-d-eveil” est beaucoup mieux pour le SEO que “www.monsite.fr/tapis-d-eveil”. Cette URL qui définit mieux le contexte sera plus efficace pour le bon référencement naturel de la page.

Utilisez les taxonomies

Pour bien structurer votre site WordPress pour le SEO, je vous conseille de mettre en plage les taxonomies. Cela permettra aux internautes de naviguer plus facilement sur votre site. Je tiens à rappeler qu’une taxonomie est un groupe de contenus. Sur WordPress, il s’agit des étiquettes et des catégories.

Je vous conseille même de mettre en place des sous-catégories pour le SEO. Voici un exemple pour un site de vente de bijoux :

  • Les catégories : Homme, Femme et enfant.
  • Les sous-catégories : Collier, bracelet, boucles d’oreilles, etc.
  • Les sous-sous-catégories : En or, en argent, etc.

Privilégiez le maillage interne

Grâce aux maillages internes, votre site web sur WordPress aura plus de chance d’être mieux classé. Pour le SEO, le maillage interne est un facteur puissant de classement. Sachez que Google identifie les liaisons entre vos pages afin d’examiner le contexte. Puis, ce moteur de recherche va classer cette page dans ses pages pertinentes.

Pour cette manière de structurer votre site web, je vous conseille de :

  • Créer des liens internes bien pertinents entre les diverses pages de votre site.
  • Bien travailler la sémantique de vos maillages internes.

Nicolas Mercatili

Dans le web et SEO depuis le début des années 2000, je me suis rapidement orienté vers le référencement naturel pour offrir un maximum de visibilité Google aux sites que je mettais en place. Je vous en dis plus ici : nicolas.mercatili.fr